Les Conférenciers

Jacques Habert

Évêque de Séez

Devise épiscopale « Demeurez dans mon amour Nommé évêque le 28 octobre 2010, et ordonné le 09 janvier 2011.

Responsable du groupe de travail « Les églises, un nouvel enjeu pastoral » qui a mené durant deux ans une réflexion sur l’utilisation de nos 42 000 clochers.

Membre de la Cellule « Veille églises»,  structure      opérationnelle de soutien institutionnel proposant une expertise et une      aide à la réflexion sur les problématiques liées aux églises dans la      société française aujourd’hui.

En charge du monde rural au sein de la Conférence      des Evêques de France, avec un objectif d’un      rassemblement en 2019 sur ce thème.

Désire consacrer le diocèse de Séez à la Vierge Marie, en portant tout spécialement l’intention de vocations sacerdotales, religieuses et laïques.

Interview

"Il faut tenir compte de l’importance des mutations dans le monde rural tant pour les personnes que pour les différents territoires. Le contexte est très  conséquent pour certaines catégories de population très exposée (notamment dans le milieu agricole où nous enregistrons un taux de suicide élevé). Cette crise de souffrance est particulièrement insoutenable.

 

Il y a une prise de conscience de la nécessité d’une nouvelle évangélisation pour le monde rural par l’ensemble des évêques concernés par la nouvelle ruralité (80% des diocèses ont un espace rural plus ou moins important). Lors de la dernière réunion de l'épiscopat français, une commission sur ce thème a rassemblé 45 évêques. Notons également que comme l’an passé, une délégation de 25 évêques s'est rendu au Salon de l’Agriculture. Tout ceci pour dire que cette thématique de l’évolution du monde rural et de l’importance de l’approche d’une nouvelle évangélisation est bien au cœur des préoccupations de l’épiscopat français.

 

A cet effet, un Rassemblement sur cette thématique est envisagé en 2020."

 

Ludovic Laloux

Historien

Ludovic Laloux est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bordeaux. Habilité à diriger des recherches, il a soutenu en 1999 une thèse de doctorat publiée en 2002 aux Éd. François-Xavier de Guibert sous le titre : Passion, tourment ou espérance ? Histoire de l'Apostolat des laïcs depuis le concile Vatican II. Parmi ses autres livres, figurent : Le Mouvement eucharistique des jeunes (M.E.J.), Fayard, 1988 ; Histoire du christianisme au XXe siècle, Éd. François-Xavier de Guibert, 2004 ; et, avec Michel Emmanuel et Élisabeth Masson-Leruste, Histoire des Associations familiales catholiques – Un siècle d’action civique et sociale, Éd. François-Xavier de Guibert, 2005.

Interview

"Je voudrais mettre en lumière trois points :

  1.  La dévitalisation économique et sociale du monde rural marque encore plus les risques et dans certains cas même déjà la réalité des situations d’isolement,
  2. La différence dans la pratique religieuse d’aujourd’hui par rapport à hier,
  3. Des signes de vitalité initiés et développés par différents acteurs pastoraux devenant des sources d’espérance belle et significatives surtout si on prend comme exemple les Sanctuaires."

 

Jean-Marie Petitclerc

Salésien

Fonde un club de prévention spécialisée à Chanteloup-les-Vignes.

Dirige ensuite un foyer d'action éducative « habilité justice » qui accueille des mineurs confiés par des magistrats.

Fondateur et directeur de l'association « Le Valdocco » à Argenteuil.

Directeur de l'Institut de Formation aux Métiers de la Ville à Argenteuil, il devient chargé de mission au Conseil général des Yvelines.

Aumônier de groupes Scouts et Guides de France à Tassin-la-Demi-Lune et à Lyon.

Chargé de mission au cabinet de Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, responsable de la coordination des acteurs locaux.

Supérieur de la communauté salésienne de l'Institution Notre-Dame des Minimes, établissement scolaire privé lyonnais. 

En 2013, il reçoit le prix de l'Ethique.

Depuis 2017, vicaire provincial de la province de France et Belgique-sud des salésiens de Don      Bosco, il réside à Paris. Parallèlement, il fonde le réseau "Don Bosco Action Sociale".

 

Interview

 

"Voici 150 ans que les équipes éducatives, hier composées majoritairement de prêtres, aujourd'hui composées majoritairement de laïcs, se succèdent dans la maison de Giel au service de l’éducation chrétienne des jeunes du monde rural. Ce ne sont pas tant eux qui changent, que l'environnement dans lequel ils grandissent, aujourd'hui marqué par la révolution du numérique, et la manière dont les adultes les accompagnent, ce qui possède nécessairement des incidences sur leurs comportements. Mais ce  dont ils ont le plus besoin, aujourd'hui comme hier, n'est-ce pas de rencontrer des adultes qui osent leur faire confiance, sont capables de faire alliance avec eux et, loin de gémir sur leur temps, sont témoins d'espérance en l'avenir? Car c'est en croyant en eux, en espérant avec eux et en les aimant tels qu'ils sont qu'on peut ainsi, a la manière de Don Bosco,  les préparer a devenir de véritables acteurs du monde rural et  ecclésial de demain."

 


La Table Ronde

Guillaume Desanges

Directeur de      RCF Orne

Il est, depuis le mois de septembre 2017, le nouveau directeur de RCF Orne basée à Alençon. Une année de  changements puisque la radio va changer de locaux et passer au numérique

Précédemment,  Guillaume Desanges était directeur d’antenne de la radio RCF en Berry  depuis août 2012.

 

Il animera la table ronde.

Isabelle Pélissié du Rausas et Dauphine Piganeau

Fondatrices des WEMPS

Isabelle et Dauphine ont initié depuis septembre 2017 des Week-End Mission Prière Service dans les paroisses rurales : une quarantaine de jeunes venus de toute la France, vont à  la rencontre des habitants pour apprendre à mieux les connaître et leur proposer de faire un pas vers le Christ.  

C'est au cours de la  “Mission Isidore”, une année sabbatique dans leurs études pour se mettre  au service de deux paroisses, dans les diocèse de Moulins puis de  Clermont, qu'elles ont lancé cette

intiative.

Père Alexis de Brébisson

Curé de Paroisse

Il est, depuis le mois de septembre 2013, curé de la Paroisse Notre Dame du Val d'Orne et, depuis le mois de septembre 2015, aussi curé de la Paroisse Saint Jean Eudes du Val d'Orne. 40 clochers, autant de lieux de prière, témoignages d'un passé chrétien riche, fondement possible pour une nouvelle évangélisation. Les deux paroisses cherchent à annoncer l’Évangile en veillant en particulier à mettre en place une pastorale de proximité.

Soeur Cécile Spick

Communauté de la Nouvelle Alliance

Soeur Cécile est native de l'Orne. Ces  frères et soeurs ont fait leurs études à giel. Elle est heureuse de participer à la table ronde sous forme de témoignage : être chrétien et exploitant agricole ces dernières années (ce qu'elle a vécu en famille), témoigner en milieu rural (la vocation de la communauté) et ce qu'apporte un sanctuaire "en pleine campagne !" à savoir le Sanctuaire de Montligeon, où la Communauté de la Nouvelle Alliance dont elle fait partie est présente de manière active.

 

Michel Petit

Maire de la Commune de Giel-Courteilles

Michel Petit est agriculteur et maire de la Commune où se trouve l'établissement de Giel-Courteilles.


Exploitant agicole ferme laitière - son fils qui travaille avec lui prendra la relève - lui comme son fils sont des anciens de Giel - - Il est aussi membre de la CDC de Putanges Le Lac - Membre du Conseil d'Administration de l'association de gestion de GIEL Don BOSCO.

Homme très engagé dans la vie de son territoire rural avec une approche humaniste et chrétienne.

 

Il sait d'expérience ce qu'apporte la présence d'un établissement scolaire chrétien dans le monde rural. Il a beaucoup reçu de l'Eglise lui-même et en témoigne avec reconnaissance. Il s'intéresse bien sûr à la situation du monde agricole et à la manière dont celui-ci peut encore aujourd'hui vivre de l’Évangile et s'en nourrir.