Les conférenciers

Télécharger
Livret des conférences.pdf
Document Adobe Acrobat 276.1 KB

Père Thierry Anquetil

Vicaire général du diocèse de Coutances

Père Michel Meneau

Eudiste, recteur du sanctuaire de Douvres-la-Délivrande


« Eglise du rural, oses-tu annoncer l’Évangile ? »

Cette question, je t’invite à la recevoir de moi, ton Seigneur et ton Dieu. Reçois-la avec confiance, Moi qui mets toute ma confiance en toi et en mon Père. Comme j’ai envoyé mes premiers disciples, « allez et de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19), aujourd’hui encore, Je t’envoie.

 

J’ai pour toi que tu es restée fidèle à l’attachement de la terre que je t’ai confiée, à la piété populaire que tes générations précédentes ont développée, à la solidarité qui existe chez toi dans l’adversité …

 

Eglise du rural, ose cette sortie missionnaire à laquelle te convoque le pape François. N’aies pas peur de tes pauvretés. Sois confiante en tes propres ressources et capacités. Sors de ta zone de confort. Rejoins avec moi les périphéries existentielles qui ont besoin de la lumière de la foi. Apprends à reconnaître les pierres d’attente que j’ai déposées dans le cœur de tes contemporains, pour qu’ils reçoivent l’annonce de l’Évangile. Car « j’ai à moi un peuple nombreux » (Ac 18,10) au milieu de toi.

 

A l’écoute de ma Parole, du Saint Pape Paul VI, du pape François, je t’invite en ce jour à renouveler, dans la grâce de l’Esprit, ta foi, ton espérance et ta charité, pour entrer dans la conversion pastorale à laquelle tu es appelée.

 

Puisses-tu, dans cette période de l’histoire, « donner la priorité au temps pour t’occuper d’initier des processus (d’évangélisation) plutôt que de vouloir posséder des espaces qui conduisent à devenir fou pour tout résoudre dans le temps présent » (La joie de l’Évangile § 223). « Et moi, je suis avec toi pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28,20).

La ‘‘mission’’ selon saint Jean Eudes

Nous sommes au 17ème siècle, une autre époque que la nôtre tant sur le plan économique que politique ou religieux. L’Eglise a connu le concile de Trente et commence à mettre en œuvre les orientations de ce concile : liturgie, formation des prêtres…

 

La France est très marquée par les guerres de religion, et la période de Jean Eudes fait suite à l’édit de Nantes. Les prédications appellent aussi à la conversion des protestants.

 

Fort de cette réalité, on assiste en France à un développement très important de ce que l’on appelle « les missions intérieures ». Il s’agit de faire vivre les paroisses et renouveler la dynamique baptismale. Jean Eudes a découvert à l’Oratoire cette mission bien particulière, le cardinal Bérulle ayant perçu en lui de grandes qualités l’enverra comme prédicateur. Il sera un des artisans de ces missions, essentiellement en Normandie, mais pas seulement puisqu’on le trouve à prêcher jusqu’à Autun où il célébrera pour la première fois la messe du Cœur de Marie.

  

Après avoir présenté quelques convictions de Jean Eudes, nous regarderons les éléments constitutifs de ces « missions ». Nous verrons si nous pouvons en conclure quelques pratiques pour aujourd’hui.